fbpx

La sépulture

La sépulture, appelée communément tombe, est le lieu ou est déposé le corps du défunt. En pleine terre ou en caveau, la sépulture sera aussi un lieu de recueillement en mémoire du défunt et sera souvent recouverte d’un monument funéraire.

La tombe en pleine terre

Que ce soit en pleine terre ou en caveau, quelques règles s’observent. L’inhumation en pleine terre est le fait d’enterrer le défunt en creusant un trou dans le sol. En pleine terre, seule la semelle est obligatoire. Puisque c’est la mairie, en, France, qui s’occupe de la gestion des cimetières, certaines mairies demandent la construction d’une fausse case sous la semelle.

Les familles choisissant ce type d’inhumation le fond généralement pour deux raisons : financière – la construction d’un caveau demande plus de travail et de matériaux donc son prix est plus élevé – ou éthique/religieuse.

Même si moins fréquent, l’inhumation en pleine terre existe encore partout en France, et aucune mairie ne peut vous interdire ce choix. Sachez qu’au vue de l’humidité et de la mouvance des sols, le cercueil ne résistera pas très longtemps. Si un monument funéraire est construit, là encore c’est assez rare, il faudra effectuer une opération dite de « remise à niveau » au bout d’une trentaine d’année environ, car le monument aura bougé.

Le caveau funéraire

Ce qui diffère le caveau funéraire de l’inhumation en pleine terre, c’est la construction d’un caveau en béton, qui peut comporter une ou plusieurs « cases ».

Ce type d’inhumation permet de garder le cercueil intact de part sa meilleure isolation.
Un caveau familial, qui comporterait alors plusieurs « cases » peut être utilisé plusieurs fois pour la même concession.

Même si le coût est plus élevé il est davantage choisi et est privilégié par les familles, dans le cadre de l’anticipation d’évènement futur.

La fausse case

Dans le cadre d’une fausse case, il faut creuse environ 50 cm et construire un coffrage. Le béton est coulé en seule fois et un pourtour entour la sépulture sur 50 cm de hauteur et 20 cm de largeur. Cela permet d’avoir un fond, une structure solide à la base.

La semelle

Il s’agit de la partie horizontale qui forme la base du monument funéraire. La dimension est imposée par le cimetière.

L’enterrement Bouddhiste

Le bouddhisme est une religion dont l’origine remonte en Inde 500 ans avant Jésus-Christ. On estime que 2% de la population parisienne pratique cette religion. Découvrez dans cette fiche, les pratiques rituelles funéraires des bouddhistes et les lieux de cultes présents à Paris.
Lire la suite

Enterrement musulman

Dans la religion musulmane, mettre en terre les défunts est un devoir. Pour se faire dans les règles de la religion et de la tradition, les familles musulmanes se doivent de respecter certains rites, que nous vous décrivons dans cette fiche conseil.
Lire la suite

Les rites funéraires chinois

“À ta naissance tout le monde rit et tu es le seul à pleurer. Conduis ta vie de façon à ce qu’à ta mort tout le monde pleure et que tu sois le seul à sourire.” Confucius La Chine est l’une des plus anciennes civilisations au monde, elle tire ses valeurs traditionnelles, en grande partie, … Consulter
Lire la suite

Maître de cérémonie laïque

Aujourd'hui il est possible de personnaliser des obsèques dans les moindres détails, comme on organiserait un mariage. Le maître de cérémonie laïque est à votre écoute pour organiser à vos côtés la célébration de la vie du défunt. Découvrez son rôle, pour créer un événement unique.
Lire la suite

L’exhumation

L’exhumation, est l’acte par lequel le corps d’un défunt est retiré de terre. Elle peut être accomplie dans un cadre légal. Découvrez dans notre fiche conseil, dans quel cas cette opération peut être pratiquée, et les démarches à suivre pour la demander.
Lire la suite

Cérémonie pour enterrement

La cérémonie est pour les vivants, elle permet à la fois de rendre hommage mais aussi de dire au revoir dans un passage ritualisé à leur proche. Qu'elle soit civile ou religieuse, vos choix en matière de cérémonie seront important car la cérémonie permet d’ouvrir la porte du deuil.
Lire la suite

La sépulture

La sépulture, appelée communément tombe, est le lieu ou est déposé le corps du défunt. En pleine terre ou en caveau, la sépulture sera aussi un lieu de recueillement en mémoire du défunt et sera souvent recouverte d'un monument funéraire.
Lire la suite

Construction d’un caveau

Le caveau est un coffrage avec un enduit lissé et une pose de semelle. Les pompes funèbres CRIDEL, marbrier d'origine, œuvrent dans la réalisation de travaux de marbrerie sur mesure et d’une qualité irréprochable.
Lire la suite

Funérarium

Un funérarium, ou chambre funéraire est un lieu composé d’un ou plusieurs salons funéraires et d’une partie technique. Elle permet aux proches d’un défunt de venir le voir ou le veiller durant toute la durée des obsèques. Il est possible d’y organiser une cérémonie, religieuse ou civile.
Lire la suite

La thanatopraxie

La thanatopraxie a pour finalité de retarder le processus de thanatomorphose ou dégradation du corps. CRIDEL fait appel à un(e) thanatopracteur qualifiée afin de vous assurer un service de confiance, et de respectabilité.
Lire la suite