Enterrement homosexuel

 

Crédit photo : Hannah Busing

En France, la question de l’homosexualité soulève des débats. La lutte pour l’égalité des droits des personnes LGBTQ+ (Lesbienne – Gay – Bi – Trans – Queer) a parcouru du chemin. Mais pour l’heure, l’égalité n’est pas totalement acquise. Le projet de loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels a été adopté le 12 février 2013. Depuis lors, le mariage homosexuel est légal. Malgré cette avancée, beaucoup continuent à s’opposer à l’union des personnes homosexuelles, ce fut le cas de certains maires, qui ont refusé de marier des couples en raison de leur orientation sexuelle. Qu’en est-il de l’enterrement ? Historiquement parlant, il est fréquent d’enterrer un couple dans la même sépulture, une manière de sceller un amour. Dans certains cas enterrer une famille dans une sépulture commune sert à montrer le statut de la famille. 

Que dit la loi sur l’enterrement homosexuel ?

En France, un couple homosexuel peut être être enterré dans la même sépulture, tout comme un couple hétérosexuel. La loi française n’établit aucune distinction basée sur l’orientation sexuelle en ce qui concerne les pratiques funéraires et l’attribution de sépultures.

Les personnes homosexuelles ont les mêmes droits et responsabilités que les personnes hétérosexuelles en matière d’enterrement et de sépulture. Si un couple homosexuel souhaite être enterré ensemble dans la même sépulture, ils ont le droit de le faire, à condition que les règles et réglementations locales concernant les sépultures soient respectées.

Cependant, il est important de noter que la disponibilité des sépultures dans certains cimetières peut être limitée en raison de la demande ou des règles spécifiques du lieu. Il est donc recommandé de contacter les autorités compétentes du cimetière ou de consulter les règles locales pour obtenir des informations précises sur les possibilités d’inhumation conjointe.

En fin de compte, le respect des souhaits de la personne décédée est essentiel. Les obsèques doivent se dérouler conformément à ses voeux. Si le défunt n’a émis aucun souhait de son vivant (par contrat obsèques ou par testament)  c’est la personne la plus proche de ce dernier qui devra prendre les décisions.

Qu’en est-il de la cérémonie des obsèques pour les couples LGBTQ+ ?

La cérémonie des obsèques peut être organisé dans une cadre laïque. Elle peut avoir lieu  dans un espace privé, au crématorium, parfois même au funérarium. Dans ce cas, vous pouvez faire appel à un officiant de cérémonie laïque, ou à l’organisme de pompes funèbres en charge des obsèques. L’officiant est censé être neutre, et ne prendre aucune position, il ne peut donc pas refuser la cérémonie.

En revanche, il est déjà arrivé qu’un officiant religieux refuse de donner une cérémonie en l’honneur d’un défunt homosexuel. Malheureusement, les trois religions principales présentes en France sont encore parfois opposés à l’homosexualité. Malgré cela, une majorité d’officiant sera prête à donner une cérémonie sans occulter le fait que le défunt était homosexuel. Cependant,  le pape François s’est exprimé en faveur du mariage pour les couples homosexuels. Aussi, il existe des Imams et des Rabbins, qui militent auprès de leur communauté pour faire accepter le mariage pour tous. La cause LGBTQ+ avance à tout petits pas…

La toute première sépulture d’un couple gay : Khnoumhotep et Niânkhkhnoum

La tombe de Khnoumhotep et Niânkhkhnoum se trouve à Saqqarah, en Egypte.  C’est l’égyptologue égyptien Ahmed Mahmoud Moussa  qui l’a découvert le 12 novembre 1964.  Dans ce tombeau sont inhumé Khnoumhotep et Niânkhkhnoum. Deux hommes qui sont devenus historiquement le premier couple homosexuel  de l’histoire enterré ensemble. Cependant, personne n’est certain qu’il s’agit bien d’un couple. Les deux hommes étaient peut-être frère, ou même simplement amis. L’épitaphe présente sur la sépulture est tout de même évocatrice : « Khnoumhotep et Niânkhkhnoum ont vécu ensemble et se sont aimés avec passion ».  

 

 

2H
Devis gratuit
Une réponse en 2h
et sans engagement
09.72.20.02.40

Différences entre l’inhumation et la crémation: comment choisir?

En France, après un décès, nous n’avons que deux choix : nous faire incinérer ou nous faire enterrer. Choisir l'un de ces deux mode, est un choix personnel, qui appartient à chacun d’entre nous.
> Lire la suite

Peut-on se faire inhumer avec son animal de compagnie? Ou opter pour le cimetière pour animaux?

D’après un récent sondage (enquête du site Woopets par l’IFOP), 68 % de Français sont favorables à un projet de loi autorisant l’inhumation avec un animal domestique et près de la moitié des propriétaires de chiens sont prêts à être enterrés avec leur compagnon. C’est donc une question qui tient à cœur aux amoureux des animaux. Si bien, que … Consulter
> Lire la suite

Enterrement homosexuel

En France, la question de l’homosexualité soulève des débats. La lutte pour l’égalité des droits des personnes LGBT (Lesbienne - Gay - Bi - Trans) a parcouru du chemin, mais pour l’heure, l’égalité n’est pas totalement acquise. Qu’en est-il de l’enterrement ?
> Lire la suite

Les plaques funéraires

Les plaques funéraires représentent un ornement décoratif, souvent à message personnel, que l’on dépose sur la sépulture du défunt.
> Lire la suite

Choisir un cercueil

En France, que vous choisissiez d'être inhumé ou incinéré, la réglementation oblige que le corps soit déposé dans un cercueil, c'est "la mise en bière". Il existe une très grande variété de cercueil, qui répondent à une esthétique et un aspect pratique différent. Pour bien choisir, lisez notre article.
> Lire la suite

La sépulture

Avec le temps, la pollution, la pluie, la pierre s’abîme, la nature reprend ses droits, et il devient nécessaire d' entretenir une tombe, voir la rénover ou même la réparer. Cette démarche est important pour plusieurs raisons, que nous vous décrivons dans cette fiche-conseil.
> Lire la suite

Origine du mot croque-mort

Le mot croque-mort éveille la curiosité, à la fois morbide et amusant, l'association de ces deux mots : "croque" et "mort" est soumise à diverses interprétations au cours des ans. Entre légendes urbaines et diversité de la langue française apprenez d'où vient cette expression encore employée aujourd'hui.
> Lire la suite

L’exhumation

L’exhumation, est l’acte par lequel le corps d’un défunt est retiré de terre. Elle peut être accomplie dans un cadre légal. Découvrez dans notre fiche conseil, dans quel cas cette opération peut être pratiquée, et les démarches à suivre pour la demander.
> Lire la suite

Construction d’un caveau

Le caveau est un coffrage avec un enduit lissé et une pose de semelle. Les pompes funèbres CRIDEL, marbrier d'origine, œuvrent dans la réalisation de travaux de marbrerie sur mesure et d’une qualité irréprochable.
> Lire la suite