Guide des fleurs de cimetière par saison

guide des fleurs pour le cimetière

Après la cérémonie funéraire, la famille se trouve confrontée à la période de deuil, caractérisée par des émotions intenses. Chaque individu traverse cette épreuve à sa manière. Cependant, se rendre au cimetière et passer un temps symbolique avec le défunt peut apporter un certain réconfort. Les fleurs jouent alors un rôle crucial. Elles symbolisent le lien affectif qui unissait la famille au défunt. Il est possible d’embellir la tombe lors des dates rituelles telles que les Rameaux, la Toussaint, ou la fête des morts. Cependant, vous pouvez aussi vous rendre au cimetière lors des dates commémoratives comme la Saint-Valentin, l’anniversaire du défunt, ou le jour de son décès. L’offrande de fleurs au défunt peut devenir un moyen d’exprimer ce que les mots ou le cœur ont désormais du mal à communiquer. Voici un guide des fleurs de cimetières pour fleurir les tombes à chaque saison.

Quels végétaux : plantes, fleurs planter au cimetière ?

Dans un souci pratique, lorsqu’on se rend au cimetière on cherche des plantes sans entretien, ou très peu. L’autre critère est de pouvoir disposer des fleurs ou des plantes qui auront une certaine longévité, avec des couleurs qui perdurent le plus longtemps possible. 

C’est pourquoi il est important de sélectionner ses fleurs ou plantes de cimetière en fonction de la saison. S’il est compliqué de vous rendre au cimetière aux quatre saisons, sachez qu’il existe des services d’entretien de tombes. La maison Cridel propose ce service dans la plupart des cimetières de Paris, d’Ile-de-France et du Pays Basque. C’est une manière pratique d’honorer la mémoire de nos défunts, même en étant loin de leur dernière demeure.


Les fleurs de cimetières au printemps

Le printemps est la période idéale pour fleurir les jardins, il en va de même pour le cimetière. C’est d ‘ailleurs une période agréable ou les couleurs de la nature refont surface, pour évacuer la grisaille de l’hiver. C’est une période propice aux promenades. Embellir le cimetière à ce moment de l’année offre aux promeneurs de ressentir la vie, encore présente dans ce lieu d’histoires. Au printemps a aussi lieu la fête des rameaux, qui marque aussi un rituel du souvenir pour de nombreuses familles chrétiennes, ou qui ont gardé comme coutume de déposer des fleurs sur les tombes de leurs ancêtres. 

Au printemps, vous pouvez parer le cimetière en y déposant des Géraniums, rosiers, des kalanchoes, des hortensias, des primevères, des pensées ou un joli dipladenia. 

Les géraniums comme fleur d’ornement au cimetière

Les géraniums sont des plantes robustes qui peuvent résister à différentes conditions météorologiques. Leurs fleurs colorées offrent une longue période de floraison. Elles ajoutent de la couleur et de la beauté à la sépulture pendant une grande partie de la saison. Ils existent dans une grande variété de couleurs, ce qui permet aux familles de choisir des nuances qui ont une signification particulière pour elles ou qui reflètent les préférences du défunt.

Les rosiers pour symboliser l’amour

Les roses, en particulier les roses rouges, sont traditionnellement associées à l’amour et à l’affection. En plaçant des rosiers sur une tombe, on exprime son attachement durable envers le défunt. Ces fleurs sont reconnues pour leur beauté et leur élégance. Les familles choisissent parfois des rosiers pour embellir la sépulture de leurs proches, créant un environnement paisible et esthétiquement agréable.

Prendre soin d’un rosier sur la tombe d’un être cher peut être un moyen tangible de montrer l’engagement continu envers la mémoire de la personne décédée. Leur capacité à fleurir de manière récurrente, année après année, peut être interprétée comme un rappel de la perpétuité de l’amour et des souvenirs.

Les kalanchoés, une plante écologique

Les kalanchoés sont des plantes succulentes connues pour leur résistance et leur capacité à survivre dans des conditions variées. Elles nécessitent peu d’entretien, ce qui peut être attrayant pour ceux qui veulent des plantes durables sur une tombe. Elles nécessitent peu d’eau et peuvent survivre dans des conditions relativement arides, ce qui facilite leur entretien et peut être perçu comme un choix écologique.

Leur capacité à prospérer dans des environnements difficiles peut être interprétée comme un symbole de force face à l’adversité, ce qui peut être significatif dans un contexte de deuil. Elles produisent des fleurs colorées qui ajoutent une touche visuelle agréable à la sépulture. De plus, la variété de leurs couleurs permet aux familles de choisir celles qui ont une signification pour elles ou pour le défunt.

Les hortensias, fleur de cimetière au printemps par excellence

Les hortensias sur une tombe symbolisent l’amour et la gratitude de ceux qui visitent la sépulture. Ils existent dans une variété de couleurs, et chacune de ces couleurs peut porter une signification particulière. Ils sont connus pour leurs grandes et belles fleurs qui créent une présence visuelle marquante. Leur aspect élégant et leur variété de couleurs peuvent ajouter une touche esthétique à la tombe, créant ainsi un mémorial visuellement attrayant.

Les hortensias poussent dans divers environnements et conditions de sol. Leur adaptabilité en fait un choix pratique pour les tombes. Ils peuvent fleurir pendant une grande partie de la saison estivale. Certaines familles adoptent la tradition de placer des hortensias sur les sépultures, qu’ils se transmettent de génération en génération. C’est en quelque sorte, le chrysanthème du printemps.

Les primevères et l’arrivée du printemps

Les primevères sont parmi les premières fleurs à fleurir au printemps. Elles symbolisent la fin de l’hiver et le début d’une nouvelle saison. D’ailleurs,  primo vere signifie « au début du printemps » en latin. 

Leurs couleurs vives et leurs formes délicates, peuvent être considérées comme une célébration de la vie. Utiliser ces fleurs sur une tombe peut être une façon de commémorer la vie de la personne décédée plutôt que de se concentrer sur la perte.

L’entretien des primevères est simple, il ne nécessite que peu d’attention après sa plantation. Si le temps n’est pas très sec, il faut penser à l’arroser. Autrement, c’est une plante à laisser vivre. En revanche sa floraison passera, mais pourra fleurir de nouveau le printemps suivant.

Les pensées comme fleur d’ornement au cimetière

Les pensées, avec leurs couleurs vives et leurs pétales délicats, peuvent être choisies pour symboliser le souvenir. Le nom « pensée » peut être pris dans son sens propre, on dépose alors ses pensées sur la tombe comme pour symboliser tous les moments où le défunt occupe justement nos pensées. 

Elles fleurissent au printemps et en été et ne réclament que très peu de soins. Pour les variétés du printemps et de l’été, Arrosez durant les mois les plus chauds

Déposer un dipladenia au cimetière

Le dipladenia est une plante ornementale connue pour ses belles fleurs vibrantes et sa forme élégante. Le dipladenia est une plante robuste et résistante qui se prête parfaitement au cimetière. Cette plante peut prospérer dans des conditions relativement simples, ce qui en fait une option pratique pour ceux qui veulent honorer une tombe sans nécessiter un entretien intensif.

Le dipladenia peut refléter les goûts du défunt, les préférences de la famille, ou même des significations symboliques spécifiques à la personne décédée


Les fleurs de cimetières en automne, pour la Toussaint

Par tradition, l’automne est la période durant laquelle beaucoup de français se rendent au cimetière pour déposer des fleurs sur les sépultures. C’est une période qui donne  l’occasion pour chacun d’entretenir la mémoire, de se recueillir, et de célébrer la vie des personnes disparues. Les fleurs  nous invitent à traverser le deuil, et mieux accepter la mort

À la Toussaint, la fleur phare est le chrysanthème. Sa symbolique du chrysanthème varie d’un continent à l’autre. Elle symbolise le bonheur au Japon et en Chine, l’amour aux Etats-Unis, la longévité et l’immortalité en Orient et Extrême-Orient …

En France, il représente un hommage que l’on souhaite rendre à nos proches défunts. Il existe deux variétés de chrysanthèmes qui se déclinent dans de nombreux coloris. Le chrysanthème pomponette a de petites fleurs alors que le chrysanthème traditionnel possède de grosse fleurs arrondies.

L’automne est aussi la saison adéquate pour déposer des cyclamens sur les tombes. Cette plante vivace est appréciée pour ses fleurs délicates et colorées. Les couleurs des fleurs varient du blanc au rose, au rouge et au violet. Elles fleurissent à l’automne et en hiver. 

Le cyclamen n’a pas besoin d’être trop arrosé, il supporte bien le sol humide de l’automne et la luminosité de cette saison. Le cyclamen symbolise l’amour, la tendresse et la protection, une fleur parfaite pour le cimetière.


Les fleurs de cimetières en hiver 

L’hiver n’est pas une saison réputée pour ses couleurs. Toutefois, même si la nature dort à ce moment de l’année, il est d’apporter un peu de vie au cimetière. Certaines plantes résistent très bien au froid, et s’acclimatent très bien à la faible luminosité de cette période de l’année. 

En hiver, vous pouvez déposer sur les tombes des plantes vertes comme la myrte, l’aucuba ou encore les Bruyères de Rocailles. Ces trois plantes apportent de jolies couleurs aux tombes et ont l’avantage de résister à des températures très basses, ce sont des fleurs pour cimetière qui ne gèlent pas

Certaines personnes aiment aussi déposer des Hellebores.

Également appelées « roses de Noël » ces plantes vivaces ont une floraison hivernale et une capacité à prospérer dans des conditions ombragées. Les fleurs peuvent être blanches, roses, vertes, pourpres ou une combinaison de ces couleurs. Ces plantes sont relativement faciles à entretenir une fois établies. Elles sont très appréciées comme plantes ornementales dans les cimetières.


Les fleurs de cimetières en été 

Toutes les plantes que nous avons citées pour fleurir le cimetière au printemps, continuent leur floraison en été. Cependant, si la période du printemps est déjà passée, il est possible de déposer sur les tombes des Géraniums ou des kalanchoés. Ce sont des plantes faciles qui ont une floraison longue. Elles apporteront de la couleur et de la vie, et leur entretien sera très facile. 

2H
Devis gratuit
Une réponse en 2h
et sans engagement
09.72.20.02.40

Les 10 meilleurs podcasts sur le deuil et la mort

Écouter un podcast permet d'optimiser son temps et de transformer des moments d'attente en occasions d'apprentissage ou de divertissement. Il existe une multitude de podcasts sur des sujets variés, y compris sur des sujets sensibles, voire tabous, comme le deuil ou la mort.
> Lire la suite

Guide des fleurs de cimetière par saison

Se rendre au cimetière et passer un temps symbolique avec le défunt peut apporter un certain réconfort. Les fleurs jouent alors un rôle crucial. Elles symbolisent le lien affectif qui unissait la famille au défunt. Mais quelles fleurs déposer selon la saison ?
> Lire la suite

Condoléances Touchantes : que dire en cas de décès ?

Lorsqu’une personne vient de perdre un proche, elle se retrouve fragilisée et vulnérable. Il est donc sensé de s'interroger sur la manière d’évoquer cet événement. Présenter des condoléances, c’est avant tout montrer votre soutien à la personne en deuil. Voici quoi dire ou ne pas dire.
> Lire la suite

Deuil et travail : congé de deuil, aménagement de poste… Nos conseil pour votre retour au travail

Après une deuil, la vie doit rapidement reprendre son cours. Malgré le manque de motivation, la personne en deuil devra reprendre le chemin de son lieu de travail. Alors comment arriver à surmonter ce retour brusque à la réalité et concilier deuil et travail ?
> Lire la suite

Noël et le deuil : Comment traverser les fêtes de fin d’année après la perte d’un proche ?

Les fêtes de fin d 'année sont un passage, dans lequel vous trouverez du réconfort, ou alors pendant lequel vous serez plongé dans une intense tristesse. Il n’y a pas de recette miracle, mais nous allons vous donner quelques conseils pour bien se préparer et traverser Noël et le jour de l’an avec le plus de sérénité possible. 
> Lire la suite

Annoncer la mort à un enfant, les conseils du psy

Un sujet qui nous paraît aujourd'hui évident du haut de notre expérience, devient une source d’interrogation : qu’est-ce que l’enfant imagine et connaît de la mort ? Comment la lui expliquer ? S’ajoute à cela la charge affective : la mort est un sujet grave, triste, et nous aimerions préserver nos innocents petits êtres le plus longtemps possible.
> Lire la suite

Les plus belles citations sur la mort

Les citations sur la mort, sur le deuil et sur la vie nous touchent, nous bouleversent parfois, et peuvent aussi aider à apaiser nos maux. Ce sont des mots qui protègent des maux.
> Lire la suite

Deuil pathologique ou deuil normal?

Récemment, un trouble du deuil prolongé a fait son apparition dans le DSM-5, qui est l’ouvrage qui classifie les maladies mentales et leurs symptômes. Cette apparition pose question en faisant d’une période de fragilité normale, une pathologie. 
> Lire la suite

Comment commémorer un anniversaire de décès ?

Puisque cette date restera à jamais gravée, autant en faire un jour de commémoration, une manière de célébrer chaque année la vie du défunt, par des actes que vous choisirez en fonction du bien qu’ils vous apportent. Nous vous donnons des idées de commémorations, pour créer une journée à votre image.
> Lire la suite