Comment réconforter une personne en deuil

réconforter une personne en deuil

Perdre une personne avec qui on partageait des instants de vie est une épreuve difficile à surmonter. La personne qui vit un deuil se retrouve face à une perte de repères. Elle vit tout un panel d’émotions, dont la tristesse, la frustration, la colère …. La vie après la perte ne ressemble plus à celle d’avant, et le quotidien devient difficile. La personne endeuillée a besoin de se sentir entourée, de sentir qu’elle n’est pas seule dans cette épreuve. Pour réconforter une personne en deuil, il faut donc avant tout apporter sa présence et son soutien.

En tant qu’organisme de pompes funèbres, nous considérons qu’il existe des pistes à suivre si on souhaite venir en aide à une personne endeuillée : l’aider à constituer le souvenir de l’être disparu, l’écouter le plus souvent possible, et prendre soin de lui.elle en lui proposant votre aide au quotidien. Il peut être bénéfique de s’informer sur les étapes du deuil, et sur les différents deuil que peut vivre une personne. Perdre ses parents, perdre un conjoint peuvent être vécu différemment. Le deuil est aussi vécu de manière différente à chaque stade de la vie, le deuil d’un enfant n’est pas celui d’un adulte. Reconnaître les nuances du deuil vous aidera à être présent là ou la personne endeuillée vous attends. 

Le deuil, lorsqu’il devient long ou plonge la personne qui le vit dans une détresse trop intense, peut devenir pathologique. Dans ce cas, si vous êtes suffisamment proche, vous pouvez conseiller à votre proche en deuil de consulter un spécialiste, comme son médecin généraliste, un psychologue ou un psychiatre.

3 conseils pour réconforter une personne en deuil

1. Parler de la personne décédée

La question de la mort soulève beaucoup d’émotions. Qu’il s’agisse de notre propre questionnement ou du choc de la mort des autres, c’est un sujet qu’on a tendance à éviter. Dans cet océan d’émotions, et malgré les pleurs, il faut continuer à évoquer la personne qui vient de mourir. Il.elle est parti.e, mais sa mémoire reste. De cette manière vous montrez que le défunt compte toujours, pour tous ceux qui l’ont connu. N’ayez pas peur de prononcer les mots « décès ou mort ». C’est une façon de montrer que vous êtes disposé à parler des choses les plus difficiles de la vie, ce qui peut être rassurant pour la personne endeuillée.

2. Écouter la personne endeuillée

Être présent pour celui ou celle qui vient de perdre un être cher, c’est parfois simplement savoir écouter. Poser des mots sur l’épreuve de la perte est une nécessité lorsqu’on traverse un deuil. En accompagnant par l’écoute vous apportez cette aide dont il ou elle a besoin.

3. Apporter votre aide dans le quotidien

Apporter son aide en rendant service est une manière très active et bienveillante de montrer qu’on est là pour l’autre. La personne endeuillée est fragilisée et a perdu son appétit de vivre. Lorsqu’on est triste, chaque étape du quotidien devient pénible et demande de l’énergie. Vous pouvez aider votre ami.e endeuillé.e en apportant un repas, en gardant ses enfants, en allant faire les courses… Juste après le décès, vous pouvez proposer votre aide dans les différentes démarches comme trier les affaires du défunts ou accompagner la personne dans les formalités après décès (récupérer le certificat de décès…). Montrez votre présence par des gestes utiles et réconfortant aussi souvent que possible.

Quand on traverse une période deuil, on ne veut pas que les gens nous voient dans cet état. Cependant, on a aussi besoin d’eux pour s’en sortir. Se sentir faible, triste, pousse souvent vers l’isolement. Pour aider une personne triste, efforcez-vous de rompre cet isolement et d’être une source de consolation et de joie dans sa vie. Certaines période, comme la crise sanitaire de 2020, font prendre en compte toute  l’importance des moments de réunion dans prise en charge du deuil. Ce deuil en temps de coronavirus a révélé à quel point la mort est une affaire commune. D’autres périodes, comme la période des fêtes rende les personnes fragilisées par le deuil encore plus vulnérable. 

Réconforter une personne en deuil peut également s’avérer compliqué selon la relation que vous entretenez avec cette personne. En effet, vous n’aurez pas les mêmes attentions s’il s’agit d’un ami ou d’une personne qui vit un deuil sur votre lieu de travail… Dans tous les cas, votre présence peut entourer la personne. Si la personne endeuillée refuse le contact ou s’isole, vous pouvez aussi faire appel à une association spécialisée dans le deuil. Elles organisent des rencontres et permettent d’ouvrir le dialogue. 

2H
Devis gratuit
Une réponse en 2h
et sans engagement
09.72.20.02.40

Guide des fleurs de cimetière par saison

Se rendre au cimetière et passer un temps symbolique avec le défunt peut apporter un certain réconfort. Les fleurs jouent alors un rôle crucial. Elles symbolisent le lien affectif qui unissait la famille au défunt. Mais quelles fleurs déposer selon la saison ?
> Lire la suite

Condoléances Touchantes : que dire en cas de décès ?

Lorsqu’une personne vient de perdre un proche, elle se retrouve fragilisée et vulnérable. Il est donc sensé de s'interroger sur la manière d’évoquer cet événement. Présenter des condoléances, c’est avant tout montrer votre soutien à la personne en deuil. Voici quoi dire ou ne pas dire.
> Lire la suite

Deuil et travail : congé de deuil, aménagement de poste… Nos conseil pour votre retour au travail

Après une deuil, la vie doit rapidement reprendre son cours. Malgré le manque de motivation, la personne en deuil devra reprendre le chemin de son lieu de travail. Alors comment arriver à surmonter ce retour brusque à la réalité et concilier deuil et travail ?
> Lire la suite

Noël et le deuil : Comment traverser les fêtes de fin d’année après la perte d’un proche ?

Les fêtes de fin d 'année sont un passage, dans lequel vous trouverez du réconfort, ou alors pendant lequel vous serez plongé dans une intense tristesse. Il n’y a pas de recette miracle, mais nous allons vous donner quelques conseils pour bien se préparer et traverser Noël et le jour de l’an avec le plus de sérénité possible. 
> Lire la suite

Annoncer la mort à un enfant, les conseils du psy

Un sujet qui nous paraît aujourd'hui évident du haut de notre expérience, devient une source d’interrogation : qu’est-ce que l’enfant imagine et connaît de la mort ? Comment la lui expliquer ? S’ajoute à cela la charge affective : la mort est un sujet grave, triste, et nous aimerions préserver nos innocents petits êtres le plus longtemps possible.
> Lire la suite

Les plus belles citations sur la mort

Les citations sur la mort, sur le deuil et sur la vie nous touchent, nous bouleversent parfois, et peuvent aussi aider à apaiser nos maux. Ce sont des mots qui protègent des maux.
> Lire la suite

Deuil pathologique ou deuil normal?

Récemment, un trouble du deuil prolongé a fait son apparition dans le DSM-5, qui est l’ouvrage qui classifie les maladies mentales et leurs symptômes. Cette apparition pose question en faisant d’une période de fragilité normale, une pathologie. 
> Lire la suite

Comment commémorer un anniversaire de décès ?

Puisque cette date restera à jamais gravée, autant en faire un jour de commémoration, une manière de célébrer chaque année la vie du défunt, par des actes que vous choisirez en fonction du bien qu’ils vous apportent. Nous vous donnons des idées de commémorations, pour créer une journée à votre image.
> Lire la suite

Comment rédiger une carte de condoléances

Lorsqu’un décès survient, il est courant d ‘adresser aux personnes les plus proches du défunt un message de condoléances. Ce n’est pas un acte courant, ni facile à réaliser. Cette rédaction demande du tact et de savoir s’exprimer avec empathie et avec le cœur.
> Lire la suite