2H

Devis gratuit

Une réponse en 2h
et sans engagement

09.72.20.02.40

Dispersion des cendres

Aujourd’hui près d’un tiers des décès aboutissent à une crémation. Les volontés sont multiples : désir de simplicité, envie de ne pas laisser de trace, motifs écologiques, motifs économiques … Après la crémation, le défunt – s’il a émis des volontés – ou sa famille, devront choisir le lieu où sera déposée l’urne contenant les cendres. Elle peut être placée en columbarium, elle peut être inhumée, et être recouverte d’un monument cinéraire, elle peut être scellée à une sépulture déjà existante … Et il est aussi possible de disperser les cendres. La dispersion des cendres est règlementée par La LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008. Les cendres peuvent être dispersées en pleine nature : en mer, dans les airs, et dans le jardin du souvenir.

Dans tous les cas, il faut déclarer la date de dispersion des cendres à la mairie du lieu de naissance du défunt et à celle du lieu de dispersion.

La dispersion des cendres en mer et l’urne biodégradable

La dispersion des cendres est interdite dans une rivière ou un fleuve mais elle peut se faire en mer. La dispersion des cendres en mer est règlementée : elle doit se faire à plus de 300m du rivage. S’il s’agit d’une immersion d’urne contenant les cendres du défunt, elle doit avoir lieu à un peu plus de 5 km (3 miles marins), hors des voies et espaces publics maritimes clairement balisés ou délimités (port, chenal d’accès, parc de culture ou d’élevage marin …). Les pompes funèbres CRIDEL vous proposent des urnes biodégradables conformes à l’immersion en mer. Dans tous les cas, il faut déclarer la dispersion ou l’immersion à la commune de naissance du défunt et à la commune de mouillage de départ ou de port du bateau.

La dispersion des cendres dans la nature

La notion de « nature » décrite dans la circulaire du 14 décembre 2009, désigne les « espaces naturels qui ne font l’objet d’aucun aménagement » . Encore une fois, il faut déclarer la dispersion des cendres à la commune de naissance du défunt et à la commune du lieu de dispersion des cendres,

La dispersion des cendres en pleine nature est donc possible dans :

  • les forêts
  • la montagne
  • la mer

En revanche, elle est proscrite dans :

  • les jardins privés ou publics
  • les champs et les espaces cultivés
  • les voies publiques
  • les rivières, étangs, lacs et fleuves où les rives sont aménagées

La dispersion des cendres dans un jardin privé, est interdite. En revanche, l’inhumation d’une urne dans une propriété privée, bien que difficile à obtenir ( l’accord du préfet étant nécessaire) reste possible. L’important est que le lieu de la dispersion des cendres reste accessible pour permettre à tous les membres de la famille de s’y recueillir.

Le jardin du souvenir

Le jardin du souvenir est un espace gratuit, libre de concessions, destiné à la dispersion des cendres des défunts après la crémation,  mis à disposition dans l’enceinte du cimetière. Il faut en faire la demande à la mairie de la commune.

La dispersion des cendres et le travail de deuil

Souvent le défunt fait le choix de la dispersion pour ne rien laisser à la charge de ses proches. C’est une décision qui peut laisser la famille sans lieu de recueillement, avec une sensation de vide. Il est de ce fait important de parler de ces choix en amont avec sa famille, même si le sujet n’est pas facile à aborder. Il peut être pertinent de nommer un tiers lieu ou d’anticiper les rituels qui viendront combler l’absence et le manque et seront propices au recueillement. Certaines initiatives sont en train d’émerger comme la possibilité d’inhumer l’urne dans une forêt cinéraire, une forêt dans laquelle chaque arbre devient le lieu de recueillement.

Même si les moeurs changent et que les cérémonies ont de moins en moins de caractère religieux, il est important de maintenir une célébration, qu’elle ait lieu au crématorium ou en pleine nature au moment de la dispersion ou de l’immersion. C’est par le biais de ce rituel que les personnes qui restent pourront appréhender la perte et commencer leur deuil.

 

Les forêts cinéraires 

Après un décès, en France, vous avez le choix d’être inhumé ou d’être incinéré, c’est une obligation légale, il n’existe pour l’instant pas d’alternative. Avec l’émergence de l’urgence écologique d’une part et la volonté de s'approprier les grands événements de la vie d’autre part, le secteur funéraire a vu naître ces dernières années, des alternatives pour atténuer l’impact écologique des funérailles.
Lire la suite

La différence de prix entre l’incinération et l’enterrement

En France, après un décès, la loi autorise l’inhumation ou la crémation. Aujourd’hui, 30% des Français optent pour la crémation. Le prix moyen des obsèques s’élève à 3 350 € pour une inhumation et 3 609 € pour une crémation. Comment s’explique cette différence tarifaire ? La crémation est-elle systématiquement moins onéreuse que l’inhumation ?
Lire la suite

Des fleurs pour la crémation

Le nombre de crémations est en hausse chaque année. Aujourd’hui, il représente environ un tiers des décès. Face à ce changement de moeurs, il est légitime de se poser des questions sur le déroulement de la crémation et sur ce qui diffère de l’enterrement en ce qui concerne les rituels et hommages.
Lire la suite

Déroulement d’une crémation

Aujourd’hui en France, plus de 33% des décès donnent lieu à une crémation. La crémation, aussi appelée incinération, est l'acte par lequel un corps est réduit en cendre. Comment se déroule la crémation ? Quelles sont les étapes et les démarches à suivre ?
Lire la suite

La dispersion des cendres en mer

La dispersion des cendres en mer est une pratique de plus en plus courante. Elle est autorisée et encadrée par une loi. Il existe plusieurs méthodes de dispersions que vous pouvez découvrir ici.
Lire la suite

Le columbarium

Le columbarium est un monument cinéraire où sont déposées dans des cases, les urnes contenant les cendres des défunts. Les pompes funèbres CRIDEL, vous accompagnent dans cette démarche et dans la réalisation de votre projet.
Lire la suite

Le Cavurne

Le cavurne est un caveau de petite dimension, généralement en béton préfabriqué et destiné à recevoir l’inhumation d’une ou de plusieurs urnes. Spécialiste de la pierre, la maison CRIDEL compose avec vous un projet sur-mesure.
Lire la suite

Dispersion des cendres

La crémation est de plus en plus choisie, ce choix cadre avec les aspirations religieuses, éthiques et individuelles des personnes. Il est bon de connaître la législation à ce sujet. Que dit la loi ? Ou peut-on disperser les cendres ?
Lire la suite