Choisir un cercueil

 

En France, seuls sont autorisées la crémation et l’inhumation. Dans les deux cas, le cercueil est l’élément central des obsèques et il est obligatoire. Le cercueil, appelé aussi « bière » est l’objet en bois dans lequel est placé le défunt.

De par sa réglementation, un cercueil doit obligatoirement avoir une plaque où sont inscrits le nom et le prénom du défunt ainsi que ses dates de naissance et de décès. Il doit être équipé de quatre poignées pour son portage.

Il existe deux mesures d’épaisseur pour le cercueil : 22 mm d’épaisseur, dans le cas d’une inhumation ou d’un transport à l’étranger, et 18 mm dans le cas d’une crémation. Dans certains cas, le cercueil devra être hermétique, notamment dans le cas de maladies infectieuses – définies par arrêté ministériel – ou dans le cas d’un rapatriement dans un pays étranger dont la liste est réglementée.

Les différentes formes de cercueil et de matières

Il existe de nombreuses sortes de cercueils qui portent les noms de « Parisien » « Lyonnais », « tombeau » « demi-tombeau » « coffre ». Le choix de la forme est une affaire de goût, ou peut être choisi pour son aspect pratique : le cercueil coffre par exemple permet de s’ouvrir de moitié, dans le cas d’obsèques à tombeau ouvert.

Personnalisation du cercueil

Un cercueil peut être personnalisé à la fois sur son extérieur et sur son intérieur, par le choix de capitons, de coussin, vous pouvez choisir la matière ou la couleur. De nos jours, les obsèques sont de plus en plus personnalisées, et les fabricants de cercueils s’adaptent aux demandes : vous pouvez obtenir un cercueil coloré, un cercueil serti de pierres précieuses, cercueil en bois brut, en bois verni …

Cercueil et respect de l’environnement

Pour répondre à la demande croissante de personne souhaitant un impact minime lors de leurs obsèques, le milieu funéraire commence à concevoir des solutions plus écologiques pour ces cercueils. Le cercueil en carton, en fait réalisé à partir de papier recyclé ou en cellulose, possède de nombreux avantages comme : son prix, la personnalisation (le carton peut être imprimé), son côté écologique et sa simplicité. Ce type de cercueil est homologué par la norme cercueil AFNOR nfd-8001-01 NFD-8001-03.

Dans d’autres pays, ont voit arriver d’autres solutions, comme le cercueil en osier, qui donne des aspects bohème aux obsèques, et possède des atouts écologiques et esthétiques qui séduisent. Mais ce type de cercueil n’est pas encore autorisé en France.

Chez Cridel, nous utilisons des cercueils fabriqués à partir de bois provenant de forêt française, qui respecte une charte qualité stricte et sont fabriqués dans le respect de l’environnement. Pour visualiser notre catalogue ou nous faire une demande particulière contactez l’agence la plus proche de chez vous par téléphone ou écrivez-nous via ce formulaire de contact.

2H
Devis gratuit
Une réponse en 2h
et sans engagement
09.72.20.02.40

Choisir un cercueil

En France, que vous choisissiez d'être inhumé ou incinéré, la réglementation oblige que le corps soit déposé dans un cercueil, c'est "la mise en bière". Il existe une très grande variété de cercueil, qui répondent à une esthétique et un aspect pratique différent. Pour bien choisir, lisez notre article.
> Lire la suite

Les urnes funéraires

Le choix de l'urne funéraire est tout aussi important que le choix du cercueil, ou de la pierre tombale. Après une crémation, le devenir des cendres est soumis à une règlementation. Qu'elles soient destinées à être scellées à une sépulture, à aller en columbarium, être enterrées ou dispersées, les cendres seront contenues dans différents types d'urnes funéraires. Faites un choix avisé.
> Lire la suite

Les forêts cinéraires 

Après un décès, en France, vous avez le choix d’être inhumé ou d’être incinéré, c’est une obligation légale, il n’existe pour l’instant pas d’alternative. Avec l’émergence de l’urgence écologique d’une part et la volonté de s'approprier les grands événements de la vie d’autre part, le secteur funéraire a vu naître ces dernières années, des alternatives pour atténuer l’impact écologique des funérailles.
> Lire la suite

La différence de prix entre l’incinération et l’enterrement

En France, après un décès, la loi autorise l’inhumation ou la crémation. Aujourd’hui, 30% des Français optent pour la crémation. Le prix moyen des obsèques s’élève à 3 350 € pour une inhumation et 3 609 € pour une crémation. Comment s’explique cette différence tarifaire ? La crémation est-elle systématiquement moins onéreuse que l’inhumation ?
> Lire la suite

Des fleurs pour la crémation

Le nombre de crémations est en hausse chaque année. Aujourd’hui, il représente environ un tiers des décès. Face à ce changement de moeurs, il est légitime de se poser des questions sur le déroulement de la crémation et sur ce qui diffère de l’enterrement en ce qui concerne les rituels et hommages.
> Lire la suite

Déroulement d’une crémation

Aujourd’hui en France, plus de 33% des décès donnent lieu à une crémation. La crémation, aussi appelée incinération, est l'acte par lequel un corps est réduit en cendre. Comment se déroule la crémation ? Quelles sont les étapes et les démarches à suivre ?
> Lire la suite

La dispersion des cendres en mer

La dispersion des cendres en mer est une pratique de plus en plus courante. Elle est autorisée et encadrée par une loi. Il existe plusieurs méthodes de dispersions que vous pouvez découvrir ici.
> Lire la suite

Le columbarium

Le columbarium est un monument cinéraire où sont déposées dans des cases, les urnes contenant les cendres des défunts. Les pompes funèbres CRIDEL, vous accompagnent dans cette démarche et dans la réalisation de votre projet.
> Lire la suite

Le Cavurne

Le cavurne est un caveau de petite dimension, généralement en béton préfabriqué et destiné à recevoir l’inhumation d’une ou de plusieurs urnes. Spécialiste de la pierre, la maison CRIDEL compose avec vous un projet sur-mesure.
> Lire la suite