2H

Devis gratuit

Une réponse en 2h
et sans engagement

09.72.20.02.40

Le don d’organe après la mort

 

Le don d’organe est l’acte de prélever un organe sur une personne qui vient tout juste de mourir, pour le greffer dans le corps d’une personne malade, ou dont l’organe en question est défaillant. Cet acte humaniste, permet donc de sauver des vies ou de grandement améliorer la qualité de vie de certaines personnes.

Le don d’organe fonctionne sur la base du consentement présumé

À l’inverse du don de son corps à la science,  en France, tout le monde est donneur potentiel. Ce concept est basé sur le principe de la solidarité nationale.

Je ne souhaite pas donner mes organes

Les personnes qui ne souhaitent pas donner leurs organes peuvent s’inscrire sur le registre national des refus, ou laisser à leurs proches un document écrit et signé, ou encore simplement communiquer oralement votre décision à vos proches qui en aviseront l’équipe médicale.

Les chiffres du don d’organe en France, en 2017

21464 patients étaient en attente d’une greffe.
5746 ont été greffés, dont :

  • 3 greffes d’intestins
  • 78 greffes de pancréas
  • 345 greffes de poumons
  • 471 greffes de coeur
  • 1355 greffes de foies
  • 3486 greffes de reins

De 90% des donneurs proviennent de patients décédés

Le corps du défunt est-il rendu à la famille ?

Une fois que le prélèvement a été effectué, le corps est rendu à la famille. L’acte de prélèvement est effectué en bloc opératoire, avec les mêmes modes de fonctionnement et de soins que s’il s’agissait d’une personne en vie. Les incisions sont recousues, et pansées. Après les prélèvements le corps est habillé, et rendu avec tous ses effets personnels de manière à ce que la famille puisse le placer dans éventuellement dans un funérarium pour se recueillir à ses côtés. Autrement dit, des obsèques pourront avoir lieu.

 

Don du corps à la science

Après la mort, nous avons la liberté de choisir entre l'inhumation et la crémation. Mais il existe un troisième choix, qui est celui de faire don de son corps à la science. Dans cette fiche-conseil, nous vous expliquons la procédure à suivre et les précautions à prendre, pour faire le bon choix.
Lire la suite

Mourir avec une Doula de fin de vie

Aujourd'hui plus de la moitié des décès ont lieu en milieu hospitalier, ou le personnel médical n'a pas tout le temps d'accompagner dignement la personne en fin de vie. Une tendance, née outre-atlantique, est en train d'émerger : les thanadoulas ou doulas de fin de vie, sont des guides, des appuis pour vivre sereinement et pleinement ses derniers instants de vie.
Lire la suite

Le don d’organe après la mort

En France, chaque personne est donneur présumé. Après notre mort, si toutes les conditions sont réunies, nous serons donc donneur potentiel d'un ou de plusieurs organes. Découvrez le don d'organe, pour qu'il n'ait plus de secret pour vous.
Lire la suite

Financement d’un EHPAD

Prendre la décision de faire héberger une personne âgée en EHPAD, n'est pas toujours facile. Mais à la difficulté d'accepter le manque d'autonomie s'ajoute celle du financement. Heureusement, il existe des aides financières qui prennent en charge tout ou partie des coûts liés à ces établissements.
Lire la suite

Et si la mort n’était plus tabou ?

Dans une société où la religion régresse et la rentabilité prime, que gagnerait-on à considérer la mort pour ce qu'elle est et à aborder sa question tout au long de la vie, sans tabou ? Appuyé sur plusieurs livre autour de la mort, cette fiche conseil propose une réflexion.
Lire la suite

La philosophie des soins palliatifs

Actuellement, les soins palliatifs jouent le rôle d'accompagnant à la fin de vie. Découvrez dans cette fiche conseil, quelle est la philosophie qui guide les gestes des personnes responsables des malades en fin de vie.
Lire la suite

EHPAD et Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui touche approximativement 3 millions de personnes en France. À mesure que le patient vieilli, la maladie avance, et la personne perd son autonomie. Les établissements d'hébergement sont-ils adaptés aux personnes atteintes d'Alzheimer ?
Lire la suite

Les animations en EHPAD

Les maisons de retraite sont plutôt réputées pour leur froideur et leur manque d'accueil. Cependant, bien souvent, elles développent des planning d'activités adaptés aux résidents qui créent de la vie, trompent l'ennui et rendent le quotidien joyeux.
Lire la suite

De la musicothérapie en soins palliatifs

La musicothérapie est une technique non médicamenteuse, qui permet, à travers la musique, une prise en charge du patient, de sa douleur, ses angoisses, de ses peurs. En soins palliatifs, elle apaise les personnes en fin de vie, leur permet de se détendre, d'accéder aux bien-être et soulage leurs angoisses.
Lire la suite

Maison de retraite, EHPAD, EHPA, USLD … Quelles différences ?

Difficile de s’y retrouver parmi tous ces acronymes ! Dans cette fiche conseil nous vous expliquons la fonction de chacun de ces établissements, pour vous aider à mieux vous y retrouver et à faire un choix éclairé en matière de maison de retraite.
Lire la suite