fbpx
2H

Devis gratuit

Une réponse en 2h
et sans engagement

09.72.20.02.40

Hommage au Cardinal Roger Etchegaray

Le Cardinal Etchegaray, de son nom Roger Marie Elie Etchegaray est né le 25 septembre 1922 à Espelette et est mort en ce 4 septembre 2019, à Cambo-les-Bains. Les obsèques, orchestrées par la maison Cridel auront lieu lundi 9 septembre 2019 à 10h30 en la cathédrale Sainte-Marie de Bayonne. 

Pour présenter des condoléances ou envoyer un hommage en fleurs, suivez ce lien

Une ascension spirituelle

Le cardinal Roger Etchegaray est né au cœur du Pays Basque, à Espelette, le 25 septembre 1922. Son attrait pour la religion naît très tôt. Il débute ses études au séminaire d’Ustariz, et poursuit son cheminement spirituel et scientifique au grand séminaire de Bayonne puis à l’Université Pontificale Grégorienne de Rome. Il obtient une licence en théologie et un doctorat en droit canonique. À 24 ans seulement il est ordonné prêtre, à Bayonne, avant de devenir directeur adjoint du secrétariat de l’épiscopat français jusqu’en 1969, année durant laquelle il est nommé évêque par le pape Jean-Paul VI. Un an plus tard, il est promu archevêque de Marseille, où il restera jusqu’en 1984, période pendant laquelle il sera nommé successivement : président de la Conférence épiscopale de France, puis d’Europe, et prélat de la Mission de France.

Le pape Jean-Paul II 

Lors du consistoire de 1979, l’archevêque Etchegaray est nommé cardinal par le pape Jean-Paul II. En 1984 il le nomme président du conseil pontifical justice et paix (poste occupé jusqu’au 24 juin 1998) et président du conseil pontifical Cor Unum (jusqu’au 2 décembre 1995). Pendant toutes ces années, il a rendu un service inlassable en faveur de la paix, des droits de l’homme et des besoins des plus pauvres, apportant le message et la charité du Pape à de nombreux pays du monde.

Le globe-trotteur de la foi

Le cardinal Etchegarray raconte que sa mère l’a conduit chez un tailleur juif pour concevoir sa soutane. C’est peut-être à ce moment-là que débute sa curiosité envers les autres religions. Il plaide un catholicisme ouvert, prône la réconciliation de toutes les religions, et véhicule un message de paix. Ses très nombreux voyages sous le pontificat de Jean-Paul II lui valent le surnom de  “globe-trotteur de la foi”. Il fut envoyé chez Fidel Castro, au Rwanda au moment du génocide, dans une Jérusalem en crise, au cœur de la Chine communiste, ou auprès de Saddam Hussein … Le cardinal Etchegarray était un ambassadeur de la paix, de l’amour entre les êtres humains.

“Pour vivre ensemble, il faut une brassée d’amour et une pincée d’humour.” Cardinal Etchegaray